L'ESCARGOT

L'escargot est un mollusque, c'est-à-dire un animal à corps mou. Sa coquille lui sert d'abri : au moindre danger, il rentre complètement dedans et peut ainsi éviter beaucoup de problèmes avec d'éventuels ennemis. Sa coquille lui sert aussi de protection lorsqu'il fait trop chaud ou trop froid. Pour ne pas se déshydrater quand il fait trop chaud, il se cache dans sa coquille et bouche l'entrée à l'aide d'un bouchon de mucus. L'escargot a 2 paires d'antennes ; à l'extrémité des longues antennes (qu'on appelle aussi les "cornes"), il y a un oeil. L'escargot se sert des antennes courtes un peu comme de mains et de nez : c'est grâce à elles qu'il peut toucher et sentir ce qu'il rencontre sur son passage. Il se déplace en glissant sur une couche d'une substance visqueuse qu'il sécrète : c'est le mucus. 

Escargot

Classification Phylum : mollusques - Classe : gastéropodes - Sous-classe : pulmonés - Ordre : stylomatophores (ce qui signifie "yeux au sommet des tentacules" ; ce sont les escargots et les limaces).
Taille et poids Il mesure généralement de 1 à 5 cm de longueur et peut peser 50 g ; la coquille représente un tiers du poids d'un escargot adulte.
Longévité Il vit entre 5 et 10 ans ; parfois jusqu'à 15 ans.
Reproduction Maturité sexuelle : entre quelques mois et 2 ans.
Accouplement :
l'escargot est hermaphrodite, cela veut dire qu'il est en même temps mâle et femelle. Mais pour que les oeufs soient fécondés, il faut que deux individus s'accouplent. Les escargots peuvent se reproduire environ 6 fois dans l'année ; après l'accouplement, chaque partenaire repart de son côté pour aller pondre ses oeufs. 

Ponte : l'escargot pond entre 20 et 80 oeufs tout ronds et translucides ; les oeufs sont pondus dans la terre ou sous une pierre.
Incubation et développement : quelques semaines après la ponte, de minuscules escargots sortent des oeufs ; la coquille grandit avec l'escargot durant toute sa croissance.
Mode de vie Régime alimentaire : l'escargot se nourrit de végétaux qu'il "broute" à l'aide de minuscules dents qui forment une sorte de râpe.
Prédation (et menace) : l'homme mange certaines espèces d'escargots, mais leurs principaux prédateurs sont les rongeurs, musaraignes, taupes, hérissons, oiseaux, grenouilles et crapauds.
Sociabilité : l'escargot est solitaire. 
Protection En mangeant les plantes cultivées, l'escargot peut occasionner des dégâts sérieux aux cultures. Toutefois, certaines espèces sont protégées. Il s'agit par exemple de 2 espèces particulièrement appréciées pour leur chair : l'escargot de Bourgogne et le "petit-gris".
Autres Particularités : la coquille protège l'escargot des conditions atmosphériques, mais elle sert aussi de poumons ; les échanges gazeux entre l'air et le sang de l'animal se font au niveau de la paroi de la cavité palléale, qui est riche en vaisseaux sanguins.

Répartition et habitat
Les escargots existent un peu partout
dans le monde ; la plupart sont
terrestres et vivent dans les endroits
humides. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site