LA MÉDUSE

La méduse est un animal unique en son genre, qui ne ressemble même pas à ses cousins les plus proches : les coraux et les anémones de mer. Cet animal gélatineux est formé essentiellement d'un disque (appelée ombrelle) au milieu duquel s'ouvre la bouche entourée de bras (les bras labiaux). Son corps est constitué à 95% d'eau ! C'est pour cela que, lorsqu'une méduse s'échoue sur une plage, elle "fond" en quelques heures. Quand la mer est très calme, elle peut se déplacer en contractant rythmiquement son ombrelle, mais la plupart du temps, elle est transportée au gré des courants marins. Du bord de l'ombrelle partent des tentacules qui portent de minuscules dards urticants. Ces dards peuvent tuer les petites crevettes et petits poissons dont se nourrit la méduse. La méduse géante a plus de 1 000 tentacules très fins qui mesurent jusqu'à 40 m de longueur : les méduses les plus grandes ne son pas nécessairement les plus dangereuses. Les plus toxiques vivent dans les mers chaudes ; leur piqûre peut même être mortelle pour l'homme !

Méduse

Classification Phylum : cnidaires - Classe : scyphozoaires (méduse en liberté de mouvement) et hydrozoaires (méduse fixée).
Taille Taille très variable d'une espèce à l'autre ; elle va de moins de 5 mm (hydraires) à 2 ou 3 m (scyphozoaires) de diamètre et de quelques millimètres à environ 40 m de longueur (tentacules compris).
Longévité Elle est variable.
Reproduction Ponte : les méduses sont ovipares ; il n'y a pas d'accouplement, car la fécondation externe, c'est-à-dire que les mâles et les femelles émettent leurs spermatozoïdes et ovules dans l'eau ; ceux-ci vont fusionner dans l'eau et donner un oeuf.
Incubation et développement : certaines méduses incubent leurs oeufs ; de chaque oeufs naît une larve (la planula) qui vit un temps dans l'eau, puis se fixe sur une algue ou un rocher avant de se transformer soit en une jeune méduse (chez les scyphozoaires), soit en individu qui restera fixé (chez les hydrozoaires) et qu'on appelle hydre.
Mode de vie Régime alimentaire : les méduses se nourrissent de plancton ou de petits poissons ; les méduses ne poursuivent pas leur proie : elles n'attrapent que celles qui s'aventurent dans le piège formé par leurs tentacules urticants.
Prédation (et menace) : les tortues marines se nourrissent de méduses.
Sociabilité : elle est solitaire. 
Protection Non protégée. Certaines méduses sont redoutées par les pêcheurs de homards ; ce sont les cyanées qui dévorent les larves du homard.
Autres Particularités : les Japonais et les Chinois mangent les méduses en salade. Les méduses sont en fait les formes nageuses du cycle de vie des scyphozoaires, ou "méduses vraies" (grandes méduses ; 200 espèces), et des hydrozoaires, ou "fausses méduses" (petites méduses ; 3 700 espèces), dont le cycle de vie alterne entre un stade fixé (hydre) et stade nageur (méduse).

Répartition et habitat
La grande majorité des méduses se retrouve en
mer, en eau profonde ou en surface ; il existe aussi
des espèces d'eau douce (appelées parfois
limnoméduses). 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site