LA MOUCHE

La mouche est l'un des animaux les plus répandus dans le monde. Elle a une seule paire d'ailes ; son vol est merveilleux de précision et... insupportable pour nos nerfs ! Son excellente vue et son vol rapide la rendent très difficile à attraper. Sa bouche est formée par une "trompe" qui peut s'allonger et avec laquelle la mouche domestique lèche ou suce les liquides sucrés dont elle se nourrit. Chez certaines espèces de mouches, comme la mouche charbonneuse ou la mouche tsé-tsé, la trompe est assez rigide pour transpercer la peau d'un animal et en sucer le sang, un peu à la manière de la femelle moustique. Cependant, chez la mouche, mâle et femelle sont tous deux hématophages. Les mouches se baladent partout ; elles se posent notamment sur les excréments. Elles peuvent donc transmettre des microbes responsables de maladies parfois graves. Dans certains pays, les mouches transmettent le choléra, la fièvre typhoïde ou encore la tuberculose !

Mouche domestique

Classification Phylum : arthropodes - Classe : insectes - Ordre : diptères - Famille : muscidés.
Taille La taille va de quelques millimètres (drosophile) à 1,5 cm (mouche domestique) 2 cm de longueur. 
Longévité Elle vit de 1 à 2 mois et demi.
Reproduction Ponte : très féconde, la femelle dépose ses oeufs (en moyenne 150) sur les aliments dont elle se nourrit habituellement ; la femelle pond environ 1 000 oeufs au cours de sa vie.
Incubation et développement : selon la température, les oeufs éclosent 8 heures à 3 jours après leur ponte ; les larves (appelés asticots) sont voraces et grandissent rapidement ; 5 jours à 1 mois plus tard, elles se transforment en nymphe, puis en insecte adulte. Par temps chaud, tout le cycle de la mouche peut s'accomplir en 2 semaines. 
Mode de vie Régime alimentaire : les adultes se nourrissent de liquide sucré (jus de fruits, nectar de fleurs) ou putrides. Les larves sont carnivores : elles se nourrissent de cadavres d'animaux (mouches bleues), parasitent les larves d'autres insectes, ou encore mangent des pucerons (syrphe).
Prédation (et menace) : les mammifères insectivores et les amphibiens sont les prédateurs de la mouche. 
Sociabilité : elle est solitaire.
Hibernation : en hiver, la plupart des mouches meurent, mais certaines parviennent à hiberner dans  nos maisons et se réveillent au printemps. 
Protection La mouche est combattue. Les mouches adultes de certaines espèces peuvent véhiculer de graves maladies, notamment le typhus, la dysenterie, la tuberculose et la poliomyélite ; les espèces hématophages (glossine, mouche tsé-tsé) sont les vecteurs de la maladie du sommeil qui est un fléau en Afrique ; les larves de certaines mouches se développent dans les fruits (cerises, olives, pommes et pêches) et peuvent causer de sérieux problèmes à l'agriculture. 
Autres Particularités : ses 2 gros yeux à facettes permettent à la mouche de voir dans plusieurs directions en même temps. 

Répartition et habitat
La mouche domestique se trouve presque partout
dans le monde, dans les régions tropicales comme dans les
zones tempérées habitées. On la trouve aussi bien dans les
bois que dans les champs, les étables
ou les maisons.  

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×