LE MOUSTIQUE

Il existe environ 3 000 espèces de moustiques dans le monde, mais toutes ne piquent pas. Chez celles qui piquent, il n'y a que la femelle qui se nourrit de sang. Les mâles, eux, se nourrissent de nectar de fleurs. Outre la terrible envie de se gratter que nous laisse sa piqûre, elle peut également transmettre certaines maladies graves. C'est grâce à sa trompe rigide que la femelle peut percer notre peau, y injecter de la salive pour empêcher le sang de sécher et aspirer un peu de sa nourriture préférée. En fait, la femelle a absolument besoin de sang pour former et pondre ses oeufs. Elle les pond dans une marre d'eau (ou un étang, un lac, une simple flaque) et chacun d'eux donnera naissance à une larve aquatique. La larve remonte, en se tortillant, à la surface de l'eau pour venir y respirer. Le moustique émet un bruit strident en battant des ailes très rapidement (200 à 400 battements par seconde) ; ce bruit spécifique permet aux partenaires d'une même espèce de se reconnaître et de se retrouver pour s'accoupler.

Moustique

Classification Phylum : arthropodes - Classe : insectes - Ordre : diptères - Sous-ordre : nématocères - Famille : culicidés.
Taille Les moustiques mesurent de 8 mm à 1,30 cm de longueur.
Longévité Le moustique vit en moyenne 5 jours à l'état adulte, mais peut vivre jusqu'à 30 jours ; les femelles vivent plus longtemps que les mâles.
Reproduction Accouplement : 2 à 4 jours après leur sortie de l'eau, les adultes partent à la recherche d'un partenaire pour s'accoupler.
Ponte :
 
100 à 300 oeufs agglomérés en paquets sont pondus dans l'eau.

Incubation et développement : le développement larvaire se fait dans l'eau en 8 à 10 jours ; la larve se transforme en nymphe aquatique (en forme de virgule) lors de sa 4ème mue, puis subit la métamorphose et devient adulte.
Mode de vie Régime alimentaire : les larves se nourrissent de champignons, de bactéries et d'algues microscopiques. Chez les adultes, les femelles de certaines espèces se nourrisent de sang de mammifères ou d'oiseaux ; les mâles se nourrissent de sève et de nectar. Mais chez de nombreuses espèces, les mâles ne s'alimentent jamais (ils ont des réserves nutritives accumulées durant leur stade larvaire).
Prédation (et menace) : les oiseaux, les mammifères insectivores et amphibiens sont les prédateurs du moustique.
Sociabilité : il est solitaire.
Hibernation : chez certaines espèces, les femelles accouplées hivernent dans les creux des arbres, les terriers ou les caves.
Protection Non protégé. C'est plutôt l'homme qui doit s'en protéger : par sa piqûre, la femelle de cet insecte peut nous transmettre des parasites responsables de maladies parfois graves, notamment la malaria (paludisme) et la fièvre jaune. Ces maladies sont surtout un fléau dans certaines régions d'Afrique.

Répartition et habitat
On trouve les moustiques sur tous les continents,
à l'exception de l'Antarctique ; ils vivent dans des
endroits humides, près des lacs et
des étangs. 

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site