LE RATON LAVEUR

Le raton laveur est un habile grimpeur. Ses pattes avant ressemblent à de petites mains et sont très agiles. Il est également caractérisé par l'espèce de masque de Zorro qui lui entoure les yeux. C'est un animal doux et intelligent. Il s'apprivoise facilement lorsqu'il est jeune et, fait très rare chez les animaux, il peut retourner tout aussi facilement à la vie sauvage après avoir vécu au contact de l'homme. Malgré tout, beaucoup de gens considèrent le raton laveur comme un animal nuisible. Il est vrai qu'il lui arrive de causer des dommages importants aux cultures (champs de maïs et de melons, vergers, vignobles) et aux élevages (basses-cours). Le raton laveur est plutôt nocturne. C'est un très bon chasseur, qui furète la nuit aux abords de l'eau, le dos courbé, la tête basse et la queue dressée. Son nom vient du fait qu'avant de manger, il lave toujours ses aliments en les trempant dans l'eau.

Raton laveur

ClassificationOrdre : carnivores - Famille : procyonidés.
Taille et poidsLe corps et la queue mesurent 80 cm chez le mâle ; la femelle est plus petite.
Le raton laveur pèse généralement entre 4 et 8 kg, et au maximum 28 kg ! 
LongévitéIl vit en moyenne 5 ans en milieu naturel, parfois jusqu'à 16 ans, et 12 en 
captivité. 
ReproductionAccouplement : il a lieu généralement en mars ; toute l'année dans certaines
régions ; le mâle est polygame et la femelle monogame ; le couple ne se
forme que le temps de la reproduction.
Gestation : environ 2 mois.
Portée : généralement 3 à 5 petits ; la femelle met bas dans une cavité
existant dans un arbre. 
Mode de vieRégime alimentaire : omnivore, le raton laveur mange pratiquement de tout ;
ses mets préférés sont le maïs, les écrevisses, les fruits et les noix.
Prédation (et menace) : ses prédateurs sont le cougar, le lynx, le coyote, le
renard, le chien, le loup, le grand duc, la martre et l'homme, qui le chasse
pour sa fourrure.
Sociabilité : il est généralement solitaire ; il vit cependant parfois en groupe
familial comptant jusqu'à une vingtaine d'individus partageant le même gîte
ou des terriers communautaires.
Hibernation : le raton laveur n'hiberne pas réellement, mais peut se terrer
pendant l'hiver pour économiser son énergie. 
ProtectionEn raison de la valeur de sa fourrure, entre 2 et 4 millions d'individus sont 
tués annuellement en Amérique du Nord ; des milliers d'autres sont également
tués par des automobiles. 
AutresCri : le raton laveur émet des sifflements, hurlements, jacassements, 
claquements de dents et grondements. 

Répartition et habitat
Il habite les forêts mixtes, les forêts de
feuillus et les régions agricoles. On le trouve surtout
dans le sur du Canada, dans certaines parties des
Etats-Unis et en Amérique centrale, également en
Europe et en Asie. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×