LE CANARD COLVERT

Le canard colvert est un canard sauvage ou semi-domestique. Il est l'ancêtre de la plupart des canards domestiques actuels. Comme tous les canards, il a les pieds palmés et se déplace sur la terre ferme en se dandinant. Il pêche la queue en l'air et la tête sous l'eau : on dit qu'il barbote. Le superbe plumage nuptial du mâle permet de le distinguer de la femelle sans risque d'erreur : sa tête et son cou sont magnifiquement colorés. La femelle (la cane) porte un plumage brun moucheté plus discret que celui de son compagnon, ce qui lui permet de passer inaperçue auprès de certains prédateurs lorsqu'elle couve ses oeufs. Son nid est construit dans la végétation épaisse à l'aide de feuilles et d'herbe. La cane est une excellente mère qui passe son temps à s'assurer que ses canetons la suivent sans s'égarer. A la moindre menace pour ses petits, elle pousse des cris rauques et essaie d'éloigner le danger de sa progéniture.

Canard colvert

Classification Ordre : ansériformes - Famille : anatidés.
Taille et poids Il mesure entre 40 et 66 cm de longueur, un peu plus de 90 cm d'envergure, et pèse entre 850 g et 1,40 kg.
Longévité Il vit 29 ans au maximum.
Reproduction Accouplement : il a lieu de mars à août ; le mâle est polygame (il a entre 2 et 4 femelles).
Ponte :
la femelle pond une fois par an entre 8 et 12 oeufs vert grisâtre.

Incubation : la femelle couve seule pendant 4 semaines ; dès l'éclosion, les canetons sont couverts d'un duvet jaune ou brun et sont capables de nager ; ils s'envolent vers l'âge de 2 mois.
Mode de vie Régime alimentaire : le colvert mange des glands, des mollusques, des grenouilles, des alevins ; les canetons mangent surtout des insectes.
Prédation (et menace) : les carnivores le chassent, comme le renard.
Sociabilité :
en hiver, les colverts vivent souvent en couple ou en groupe et envahissent les plans d'eau des parcs ; c'est l'occasion idéale d'observer les parades nuptiales exécutées par les mâles.

Migration : les colverts qui se reproduisent dans les régions nordiques migrent vers le sud à l'approche de la mauvaise saison.
Protection Le colvert est chassé pour ses oeufs et sa chair ; malgré cela, son effectif est en augmentation grâce aux milliers d'individus d'élevage qui sont lâchés chaque année pour la chasse (ils peuvent s'accoupler avec les colverts sauvages).
Autres Cri : la femelle émet des "coin-coin" retentissants, le cancanement du mâle est bruyant, souvent avec un ou deux couacs initiaux, suivis de plus faibles "coin-coin-coin".
Vol : de façon caractéristique, les colverts volent en bande et forment un triangle dans le ciel ; la tête et le cou sont tendus en avant et les battements d'ailes sont courts et rapides.

Répartition et habitat
Les différentes sous-espèces habitent l'Europe,
l'Asie, le centre et le nord de l'Amérique depuis le niveau de
la mer jusqu'à 2 000 m d'altitude ; on rencontre le colvert sur
les lacs, les étangs, les fleuves, dans les marais et les baies
abritées, y compris sur les plans d'eau au milieu
des grandes villes. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site