LE MANCHOT EMPEREUR

Sur les 17 espèces de manchots qui existent sur notre planète, le manchot empereur est le plus grand. Comme chez tous les manchots, le plumage noir et blanc de l'empereur lui donne l'air d'être toujours habillé en smoking. Il se distingue facilement des autres espèces grâce à ses tâches jaune vif sur la tête, le cou et le bec. On le rencontre souvent en grand groupe où tous les individus sont serrés les uns contre les autres pour se protéger du froid extrême qui peut régner sur le continent Antarctique où il vit (- 50°C). Contrairement à son cousin le pingouin qui, lui, vit en Arctique (pôle Nord), il est incapable de voler. Mais c'est un excellent nageur : il peut plonger à plus de 100 m de profondeur et rester 18 minutes sous l'eau pour chasser les poissons dont il se nourrit. Il court derrière ses proies en utilisant ses ailes comme des nageoires et est capable de manger tout en nageant sous l'eau.

Manchot empereur

Classification Ordre : sphénisciformes - Famille : sphéniscidés.
Taille et poids Il mesure en moyenne 1,20 m de hauteur et pèse entre 20 et 40 kg.
Longévité Il vit environ 20 ans.
Reproduction Maturité sexuelle : entre 3 et 6 ans.
Accouplement : il a lieu de mars à décembre.
Ponte : la femelle pond un oeuf blanc.
Incubation : le mâle couve l'oeuf pendant environ 2 moi en le tenant entre ses pattes et en le recouvrant avec les plis de sa peau pour le tenir au chaud ; après l'éclosion le poussin est élevé par les 2 parents ; il devient indépendant vers l'âge de 2-3 mois.
Mode de vie Régime alimentaire : le manchot mange du poisson, des seiches et des crustacés.
Prédation (et menace) : il n'a pas beaucoup d'ennemis ; le léopard de mer en est un, mais le manchot peut facilement lui échapper.
Sociabilité : le manchot vit en colonie de plusieurs milliers d'individus sur la banquise ; lorsque les petits éclosent, la colonie s'organise pour faire une sorte de "crèche".
Migration : au moment de la reproduction, les manchots quittent la mer et parcourent des centaines de kilomètres sur la banquise jusqu'au lieu de ponte ; en été (janvier-février au pôle Sud), ils migrent vers le sud pour trouver de la nourriture.
Protection Malgré son effectif évalué à 150 000 couples, si la pêche industrielle excessive continue, elle pourrait menacer l'espèce en réduisant ses sources de nourriture.
Autres Cri : le chant du manchot est fort, rarement agressif ; chant spécial pendant la saison des amours ; le cri du manchot adulte ressemble au klaxon d'une voiture et celui des petits à un sifflements saccadé ; le petit et ses parents se reconnaissent par leur chant unique.
Vol : le manchot ne peut pas voler.
Vitesse et saut : le manchot peut faire des bonds de plus de 2 m de hauteur pour sortir de l'eau.

Répartition et habitat
Il vit sur les côtes de l'Antarctique et dans
les mers avoisinantes ; avec le manchot
d'Adélie (qui est 3 fois plus petit que lui), le
manchot empereur est le seul à être
spécifique à l'Antarctique. 

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site